GIRARD PASCAL

GIRARD PASCAL

Président de la Commission Env. & Bio Occitanie et de la Combio34

Correspondant DORIS (doridien) et CROMIS pour la région Occitanie PM

Créateur du site www.loeilduplongeur.com

Sous délégation de la CREBS Occitanie, la Commission Environnement et Biologie de l'Hérault lance un stage de formateur Bio 1er degré (FB1) sur 2022-2023.

La formation se déroulera sur Montpellier et sa région.

Elle est destinée aux plongeurs PB2 qui auront réussi le test de connaissances prévu le 27 août 2022.

Tous les renseignements et bulletin d'inscription en pièce jointe

mardi, 21 juin 2022 15:57

Formation PB1 Sept-Oct 2022

La commission Bio et Environnement de l'Hérault lance une nouvelle formation Plongeur Biologie Niv1 (PB1) sur Septembre et Octobre 2022.

Cette formation se déroule sur 5 jours avec 4 plongées intégrées.

Formation accessible au plongeur Niveau2 technique.

Détail de la formation et bulletin d'inscription en pièce jointe.

mardi, 31 mai 2022 06:08

Episode 35 - Mardi 17 mai 2022

Une saison à Thau : Mardi 17 mai 2022 

L’eau est chaude (20°C) et tout le petit monde de notre petite flaque est en bonne forme.

Nous sommes partis à la recherche des ENI (Espèces Non Indigènes) qui peuvent être présentes à Thau. Nous avons aussi profité de l’occasion pour voir si les grandes nacres sont en forme, si les hippocampes sont actifs et vérifier que tous nos amis sont bien là !!!

Nous avons trouvé des ENI : la dyctiote d’Okamura est présente depuis de nombreuses années ; le Bugule noir aussi et il est vraiment de plus en plus abondant ; l’Ascidie plissée se encontre aussi depuis de nombreuses années, mais elle est bien intégrée ; La Claveline mouchetée (ou oblongue) qui est apparu depuis 4 ou 5 ans  se trouve en moindre quantité que l’an dernier mais on verra par la suite ; La grande Claveline (Clavelina lepadiformis) est aussi une classique de notre lagune comme partout sur notre côte, mais c’est une ENI ; nous n’avons pas trouvé la sargasse japonaise qui a montré quelques pousses les semaines passées.

Les grandes nacres sont en pleine forme !!! Les petites et les plus grandes que nous suivons avec tendresse chaque semaine nous font toujours le plaisir de réagir vivement ce qui montre leur vigueur.

Tous les poissons grandissent ou se reproduisent ; les loups et les mulets sont énormes. Les gobies lote se perchent sur les zostères ; les gobies à grosse tête se rencontrent partout et sont des jeunes le plus souvent. Les hippocampes sont vraiment très nombreux. Il y a aussi de nombreux syngnathes nageurs de belle couleur verte se confondant avec les feuilles de zostères.

Tout va bien. On vous racontera la suite.

Texte Annie Lafourcade
Voir la galerie de photos en bas de la page.

mardi, 03 mai 2022 17:27

Episode 34 - Samedi 30 avril 2022

Une saison à Thau : Samedi 30 avril 2022

C’est le dernier jour d’avril. L’eau est claire et sa température est devenue clémente : 18°C.

Les Poissons ont bien compris que le printemps est là ! Les sars sont de retour, en grands bancs accompagnés de jeunes dorades royales. Les loups sont là depuis bien longtemps et certains sont de belle taille comme les mulets. Les mâles labres sont soit en train de construire des nids soit en garde des œufs. Les mâles gobies noirs et lotes sont aussi en garde de la progéniture, tout comme  les blennies paon. Les hippocampes mâles ne sont pas encore gestants.

Tous les animaux habituels sont présents comme les limaces abondantes et variées. On trouve de nombreuses pontes de doris marbrées qui atteignent des tailles remarquables. Sur les hydraires on ne trouve pas encore les hervias habituelles, il faut attendre un peu. Les bugules sont très abondants souvent accompagnés de polycera.  Des ascidies, d’une grande variété, moins épanouies les années précédentes, se sont bien développées. On trouve même une ascidie noire collée sur un pilier ce qui permet de la voir en entier. Nous avons rencontré une bonellie ce qui est une nouveauté à Thau. Nous allons essayer de la revoir. Les comatules sont aussi de retour.

Les cérianthes font des tapis comme de grosses fleurs dans un pré, et sur les rochers les holothuries lèche-doigts semblent être toutes sorties pour se gaver de nourriture

Les nacres sortent aussi du substrat un peu partout. Certaines mettent des écailles et nous allons attendre de les voir grandir pour les identifier.

Les algues sont aussi en pleine forme. On trouve des élysies vertes et leur ponte sur les codium en branche. Les Zostères sont en pleine reproduction et, si on a l’œil exercé, on peut trouver, parmi les feuilles, des syngnathes nageurs des lagunes bien verts le plus souvent, mais pas toujours, tout comme  des gobies lotes attendant on ne sait quoi au sommet des zostères.

Voila pour aujourd’hui. On y revient rapidement.

Texte Annie Lafourcade
Photos Annie L. et Laurence Gautier

Le CPIE Bassin de Thau, en collaboration avec de nombreux partenaires du Réseau Sentinelles de la mer Occitanie dont la FFESSM Occitanie, coordonne le réseau ALIEN Occitanie qui a pour objectif d’étudier les espèces non indigènes marines (ENI) dans cette région.

A cette occasion, un guide d'identification des espèces non-indigènes suivies par le réseau ALIEN Occitanie a été créé* afin de permettre aux plongeurs de les reconnaître et éviter les confusions possibles avec des espèces déjà présentes.

Le guide a été rédigé par la Commission Biologie FFESSM Occitanie et a été relu par des scientifiques du réseau ALIEN Occitanie. Il s'appuie notamment sur des données de références comme DORISFishbase et les fiches ALIEN Corse.

Le réseau ALIEN Occitanie s'appuie notament sur l'outil FFESSM CROMIS pour collecter les observations.

Lien de téléchargement du guide : https://biologie.ffessm.fr/alien-occitanie

Plongeurs, nous avons besoin de votre aide pour partager vos observations sous-marines !

*Equipe de rédaction : Pascal GIRARD, Cléa FORET, Corinne THOMAS et Philippe GAUTHIER 

LE STAGE EST DÉSORMAIS COMPLET ! :-)
 

Rendez-vous l'année prochaine.
 
mardi, 04 janvier 2022 10:05

Episode 33 - Fin décembre 2021

Jeudi 30 décembre 2021

Nous ne pouvions pas finir l’année 2021 sans donner des nouvelles de notre petite flaque préférée.

Tout va bien, l’eau est froide : 9°C mais deux semaines avant elle était à 6°C ! La lumière est superbe et la visibilité est celle d’hiver, magique.

Deux nouvelles épaves de voiliers ont rompu leurs amarres et sont au fond : une au début du ponton coté nord à coté de la grosse épave blanche (elle a écrasé une de nos nacres balisées !) et une au bout du ponton coté sud. Elle est tombée par-dessus d’autres épaves plus anciennes.

Il y a beaucoup de Joëls (Athérines) qui, étant le poisson « fourrage », seront les bienvenus pour nourrir les prédateurs de tous genres. Ils sont si nombreux et agités qu’ils soulèvent un nuage de sédiments sur 10 cm de fond !!! Ce qui n’empêche pas un jeune hippocampe de se promener au milieu de nulle part, ni les gobies de les gober.

La vie fixée est toujours en forme et variée (éponges, anémones, ascidies, ...). Les concombres lèche-doigts déploient leurs tentacules buccaux et sont très esthétiques. Il y a peu de poissons nageant prés du fond. Peu de sars, un seul gros loup, pas de dorade (enfin, nous n’en avons pas vu), mais quelques gobies et pas de blennies qui doivent se cacher dans leur trou.

Des limaces sont bien là et des haminoés minuscules accompagnent de nombreux escargots, tous petits aussi. Des petits lièvres de mer ont été observés. Les algues annoncent déjà le futur printemps, comme l’oreille de cochon, les dictyotes, les lacets de mer la coralline, les sargasses et les zostères commencent leurs pousses nouvelles.

Nous sommes surtout attentifs en ce moment à l’apparition et la croissance des nacres. Nous en avons balisées 9 et nous suivons leur croissance. Il y a 3 jeunes grandes nacres (Pinna nobilis), Et les autres peuvent être des nacres épineuses (Pinna rudis) qui mettent leurs écailles un peu plus tard ou des nacres venues de l’Atlantique (Atrina fragilis) sans écailles. Il faut savoir attendre et observer.

Nous vous raconterons la suite.

Bonne année.

Texte et images (voir la galerie plus bas) : Annie Lafourcade

lundi, 25 octobre 2021 09:12

Episode 32 - Octobre 2021

Mardi 12 octobre 2021

Nous n’avons pas donné des nouvelles de notre petite flaque depuis de nombreuses semaines. Voici donc les dernières observations.

Tout va bien ! Les dernières semaines,  les algues brunes semblaient en grande quantité et recouvraient de nombreuses surfaces surtout sur les épaves. Il y avait un certain déséquilibre et la lagune semblait triste. La température est redevenue normale soit 18°C. Il y a beaucoup de biodiversité même si certaines espèces sont peu fréquentes maintenant. En particulier on ne trouve presque plus de Doris marbrées (sauf une morte ce qui est vraiment rarissime). Les Hervias sont toujours très nombreuses, leurs nids sur les hydraires remplis de leurs familles avec des pontes, des juvéniles, des adultes.

Les espèces habituelles sont toujours aussi abondantes, on les trouve toujours aux mêmes endroits pour les espèces fixées et partout pour les mobiles : spirographes, ascidies diverses, mollusques, bivalves, crabes, crevettes, balanes, anémones, cérianthes, bryozoaires ...

A propos de bryozoaires, on retrouve des bryozoaires spaghettis encore jeunes alors que la génération précédente a disparue. Les éponges habituelles sont bien là, mais aussi des nouvelles arrivées qui seront là pour quelques semaines seulement.

Les poissons abondent. On rencontre des bancs de poissons dont des jeunes loups, peu farouches, des saupes bien dodues, des sars de toutes tailles. Les adultes loups sont souvent si confiants qu’ils viennent au contact des plongeurs !!! Des crénilabres paon aux couleurs magnifiques se sont installés en familles dans toutes les épaves même celles en ruine !!!

Mais le pompon revient aux syngnathidés : hippocampes et syngnathes !!!

Il y en a partout !!!! Des grands, des petits, des bébés, des mâles, des femelles…. Il faut dire que les petites crevettes mysis sont en nuages rouges très denses dans toutes les cavités et font partie de leurs menus de prédilection.  On trouve des mini hippocampes de moins de 5 cm sous le ponton dans le noir, accrochés à des spirographes. Des syngnathes à long museau des toutes tailles et même des syngnathes nageurs des lagunes qui poussent le mimétisme en étant aussi verts que les zostères et nagent verticalement pour ressembler aux feuilles.

Toutes les zostères sont recouvertes de petites anémones translucides très urticantes, ce qui les protège des dents des saupes et ainsi elles sont en pleine forme.

Bref tout va bien et le plaisir de revenir retrouver nos amis subaquatiques est toujours le même !!!

Texte : Annie Lafourcade (INBS)
Photos (voir la galerie ci-dessous) : Annie L. et Sylvie Lepère

Le CODEP34 au travers de sa commission bio organise une nouvelle session PB2 !

Tous les informations utiles sont données dans la fiche d'inscription se trouvant en bas de cet article.

 

Dans le cadre de leur partenariat pour mettre en oeuvre un recensement global des hippocampes de Thau en 2022, les comités Pyrénées Méditerranée - Occitanie et Hérault de la FFESSM et l’association Peau-Bleue, appuyés par le CPIE Bassin de Thau (programme Sentinelles de la mer Occitanie) ont organisé deux matinées de plongée dédiées.

Les objectifs étaient de :

  • Faire découvrir aux plongeurs le programme 2021-2022 de recensement et suivi des hippocampes de Thau, et la part essentielle qu’ils peuvent y prendre ;
  • Les former aux divers protocoles (recensement et utilisation de la fiche Syngnathidés, photoidentification individuelle…) et à l’identification des espèces ;
  • Les motiver pour participer aux recensements prévus en 2022, et aux divers travaux et plongées préparatoires à effectuer en 2021.Ces plongées d’initiation ont été réalisées les 13 et 27 juin 2021 sur le site du ponton de la Bordelaise (commune de Frontignan), avec respectivement 14 et 17 participants. Leur organisation a été prise en charge par la FFESSM sous la direction de Pascal Girard (Président des commissions Env. et Biologie Occitanie et Hérault de la FFESSM), Annie Lafourcade (Instructrice nationale Env. et Biologie FFESSM) faisant office de Directrice de Plongée. L’accompagnement scientifique a été assuré par Patrick Louisy, responsables scientifique de l’association Peau-Bleue.

Grâce à la mobilisation de tous, ces deux journées ont permis de réaliser 15 plongées, d’une durée totale de plus de 22 heures. Compte tenu du nombre de plongeurs impliqués dans chaque palanquée, cela représente plus de 43 heures cumulées de recherche ciblée des hippocampes et syngnathes !

Toutes les palanquées engagées ont vu au moins un Syngnathidé et toutes sauf une ont vu au moins un hippocampe ; le record étant de 6 hippocampes et 6 syngnathes au cours de la même plongée.

Page 1 sur 7

Le Comité Régional Occitanie Pyrénées Méditerranée réuni l’ensemble des Clubs associatifs et Structures Commerciales Agréées sous sa bannière, pour la promotion des activités aquatiques et subaquatiques décrites dans ses statuts.

Liste des Médecins Fédéraux MARS 2022

Liste des Médecins Fédéraux MARS 20...

25 novembre 2018

En fichiers attachés, aux formats pdf et excel vous trouverez la liste des Médecins Fédéraux...

Journée d'étude pour les moniteurs 2ème degré

Journée d'étude pour les moniteurs ...

25 mars 2015

La CTIR-PM et le collège régional des Instructeurs ont proposé aux cadres deuxieme degré plongée du...

Accès à la résurgence de Font d'Estramar

Accès à la résurgence de Font d'Est...

29 septembre 2014

L’accès à la résurgence de Font d’Estramar pour la pratique de la plongée souterraine reste précaire....

Articles récents

1er Trophée Photosub de la côte Vermeille

1er Trophée Photosub de la côte Ver...

9 août 2022

Organisé par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins Comité Départemental 66 Dimanche 18 septembre 2022,...

1er Trophée Photosub de la côte Ver...

9 août 2022

Organisé par la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins Comité Départemental 66 Dimanche 18 septembre 2022,...

Formation ESCORTE, assurer le contrôle dopage des compétitions

Formation ESCORTE, assurer le contr...

6 août 2022

Formation ESCORTE, assurer le contrôle dopage des compétitions. Il est temps de penser à la rentrée. La commission...